La signification symbolique des animaux pour les Celtes

Vous avez peut-être entendu parler d'un "horoscope animalier celtique". Cette définition n'est pas tout à fait exacte car pour les Celtes, il n'y avait pas de "zodiaque" comme le nôtre. Ce qui est certain, en revanche, c'est qu'ils concevaient le Temps comme un flux ininterrompu qui répondait à des cycles et des règles toujours identiques. Si chaque période de l'année lunaire était liée à une essence arboricole, de la même manière elle était aussi liée à un "esprit animal".
La signification symbolique des animaux pour les Celtes

Des animaux associés à la magie

Dans une société qui concevait chaque être vivant, animé ou inanimé, comme faisant partie d'un Tout unique, il est clair que les animaux avaient une importance profonde qui allait au-delà de leur essence terrestre. Un peu comme ce qui se passait dans les bestiaires médiévaux, chaque animal était associé à une signification ésotérique, magique, supérieure. Les vices ou les vertus humaines étaient considérés comme incarnés par les animaux, non pas comme leur simple personnification, mais comme leur essence absolue et primordiale.

Horoscope animalier celtique

Vous avez peut-être entendu parler d'un "horoscope animalier celtique". Cette définition n'est pas tout à fait exacte car pour les Celtes, il n'y avait pas de "zodiaque" comme le nôtre. Ce qui est certain, en revanche, c'est qu'ils concevaient le Temps comme un flux ininterrompu qui répondait à des cycles et des règles toujours identiques. Si chaque période de l'année lunaire était liée à une essence arboricole, de la même manière elle était aussi liée à un "esprit animal".

Comme dans les arbres vivent des pouvoirs cachés, que seule la sagesse des druides pouvait reconnaître, ainsi dans chaque race animale il y a une expression différente de Mère Nature qui peut résonner en correspondance avec l'homme, l'inspirer, le soutenir.

Nous aborderons ci-dessous les animaux considérés comme les plus importants dans le symbolisme celtique et la période de l'année à laquelle ils étaient associés. Il n'y a pas de correspondance exacte comme avec nos constellations, mais vous serez peut-être curieux de constater que l'animal-totem de la période de l'année où vous êtes né présente des caractéristiques qui vous sont très, très semblables.

CERF (24 décembre - 20 janvier)

Le cerf était un animal tenu en haute considération dans la culture druidique, car il était censé pouvoir traverser la frontière entre le monde de l'au-delà et le monde de l'ici. Nous ne parlons pas d'une sorte de Charon : l'al-di-à pour les anciens Celtes avait un sens beaucoup plus large que pour nous contemporains. Le cerf était également un symbole de royauté, de renaissance et de renouveau. A cet animal sont associées les caractéristiques de persévérance et de capacité à trouver son chemin en tout lieu, sans jamais perdre la direction prise.

CHAT (21 janvier - 17 février)

Le chat n'est pas un animal totalement positif pour les Celtes, car il est souvent féroce et fortement indépendant. Mais il a une capacité de vision et de perception supérieure à tout autre animal ; il peut changer de point de vue et son regard n'est jamais banal ni rhétorique.

SERPENT (18 février - 17 mars)

Le serpent a une signification négative pour nous en raison de l'héritage biblique, mais pour les Celtes, c'était un animal aux nombreuses et excellentes qualités. Il indique la curiosité, le changement, mais aussi la spontanéité et l'imprévisibilité. Je sais que dans nos villes, il est assez rare qu'un serpent croise votre chemin, mais si cela vous arrive, réfléchissez bien à votre vie. Il est probablement temps de changer quelque chose.

RENARD (18 mars-14 avril)

Si pour nous le renard est synonyme de ruse, il en va de même pour les Celtes. Rusé et malicieux, le renard sait toujours voir la face cachée des choses et c'est pour cela qu'il est difficile de le tromper : car il est lui-même un habile trompeur. Mais il symbolise aussi une amitié profonde, qui dure dans le temps.

TAUREAU (15 avril - 12 mai)

Curieuse correspondance avec "notre" Horoscope, sauf que dans le cas des Celtes, le taureau n'indique pas la constellation mais l'animal (en fait ils parlent de taureau ou de vache). Le taureau est un symbole guerrier par excellence, indiquant la force et la puissance. Le taureau est l'épaule sûre sur laquelle s'appuyer, c'est la pierre angulaire qui ne faillit jamais.

HIPPOCAMPE (13 mai - 9 juin)

L'hippocampe est une créature curieuse et fragile, mais il se caractérise par une remarquable capacité à se faufiler dans les situations et à toujours s'en sortir. Il est associé à la vertu de sagacité, à la capacité de gérer les ressources de la meilleure façon possible.

Troglodyte (10 juin - 7 juillet)

Ce qui caractérise le plus le troglodyte, de la famille des passereaux, c'est son chant mélodique. Sa capacité est celle d'apporter la paix, la joie, la sérénité, de composer les divisions, d'approcher les cœurs en tempête.

CHEVAL (8 juillet - 4 août)

Le cheval est un autre de ces animaux qui ont une signification symbolique très forte pour les Celtes. Ils sont considérés comme des guides capables d'accompagner aussi dans le voyage le plus imperméable, celui vers l'Autre Monde. Le cheval, c'est l'élan, c'est la force vitale, c'est le charme et la capacité à résister à l'adversité.

SAUMON (5 août - 1er septembre)

Le saumon est un poisson connu de tous pour sa capacité à nager à contre-courant. Sa caractéristique est donc la force d'esprit, ce que nous appellerions aujourd'hui la résilience. Si elle a un objectif, elle l'atteint, même si elle doit se battre de toutes ses forces. Parfois, il n'est pas compris, mais cela ne le décourage jamais.

Cygne (2 septembre - 29 septembre)

Les cygnes sont des créatures mystiques pour les Celtes, qui appartiennent plus à l'Autre Monde qu'à celui-ci. Ils combinent en eux les quatre éléments et glissent sur la surface de la vie avec élégance et détachement froid. Ils sont sophistiqués, hautains, mais ce n'est qu'une façade : leur chant passionné à l'article de la mort exprime leur sens le plus profond de la Vie.

PAPILLON (30 septembre - 27 octobre)

Le papillon est léger, presque insubstantiel. Sa présence, cependant, donne de la grâce, de la joie, de la beauté. Bien qu'éphémère avec sa courte vie, en un seul éclair de couleur et de lumière, elle donne de la plénitude aux lieux sur lesquels elle repose.

LOUP (28 octobre - 24 novembre)

Le loup est solitaire ; le loup est le compagnon idéal pour la chasse lorsque l'hiver arrive et que la survie est en jeu. Le loup est la sagesse, la capacité de vision : le loup est le professeur intérieur qui verse dans la découverte de soi.

FAUCON (25 novembre-23 décembre)

Le faucon, comme tous les autres oiseaux, est pour les Celtes un messager. De plus, il a une clarté de vision supérieure, il a la capacité de voler plus loin. Son esprit est philanthropique : il essaiera toujours d'aider les autres.