Mabon

C’est l’équinoxe de l’automne, le moment où les récoltes sont terminées et mises à l’abri pour l’hiver. Mabon est le moment des rites de protections des denrées pour l’hiver, les remerciements aux Dieux pour les récoltes et la bénédiction de ces dernières.
Mabon

La grande prière

Ô gracieuse Déesse de toute fertilité,
J’ai semé et récolté les fruits de mes actions,
bonnes et mauvaises.
Donne-moi le courage de semer les graines de la joie et l’amour durant l’année qui vient,
bannissant le malheur et la haine.
Enseigne-moi les secrets d’une existence sage sur cette planète,
Ô créature lumineuse de la nuit !
Source : extrait du livre La Wicca de Scott Cunningham

Le moment de l’équilibre entre le jour et la nuit.

C’est le temps des conserves et confitures
Le temps de restaurer les ruches et surtout le temps des bals de récoltes.
Le moment de l’équilibre entre le jour et la nuit.
Il est temps de préparer la maison pour l’hiver et la purifier avec des brassées de sauge, de la décorer avec du bois d’olivier, des pommes de pins et de remplir les corbeilles de fruits de raisins, noix et noisettes.


Vous n’avez pas de covent, alors voici un rituel inspiré des différentes prêtresses et différents prêtres de la Wicca.

Le jour de Mabon le rituel est dans un champ ou un jardin.

Votre autel placé coté Ouest et aux couleurs de l’automne, branchages, feuilles dorées ou bien pommes de pins, châtaignes aussi ou encore noisettes…
Une effigie de la déesse représentée par une simple gerbe de blé
L’encens de patchouli, myrrhe
Des bougies blanches ou dorées
Une bougie noire
Le cercle peut être fait de branchages

La première prière

"Les récoltes ont toutes été engrangées ;
Le Dieu se sacrifie, il voyage vers les plans supérieurs et les cieux s’assombrissent.
Le vent glacé souffle du nord, alors que les plantes virent au brun et fanent.
Mais face à cette apparente extinction, la Déesse émet son pouvoir et c’est cette puissance qui nous soutient.
Ainsi, lors des jours sombres de l’hiver, nous puisons du réconfort dans le fait de savoir que tout n’est que cycle ;
la naissance, la mort et la renaissance.
Que les bénédictions soient sur la grande Déesse et le Dieu déchu qui voyage jusqu’au Pays de l’Été ! »

Le rituel

Allumez la bougie noire avec la flamme de la bougie blanche, afin de représenter la sombre saison tirant la lumière de l’été, alors que vous dites : « Nous accueillons l’obscurité ».
Éteignez ensuite la bougie blanche, mais laissez la noire brûler jusqu’à la fin du rite (elle peut être brûlée un peu chacun des soirs suivant le rituel afin d’éclairer nos premiers pas vers l’hiver).

La seconde prière

« Le Jour et la Nuit s’équilibrent.
À aucun moment, le temps ne s’immobilise.
La roue tourne et tourne encore :
les enfants naissent et grandissent, puis vieillissent.
La Mort viendra aussi sûrement que le soleil se lève.
Puisque la Mort [2] est inévitable, accueillons-la comme une amie.
Souvenons-nous, c’est lui qui ouvre la porte,
La porte qui conduit à la vie.
De la vie à la mort, et de la mort à la vie :
l’Équilibre et l’harmonie ;
perpétuellement en mouvement.
‘En Lui est la vie, et la vie est la lumière des hommes [Jean 1:4.]’,
ce qui n’est jamais né, jamais ne meurt.
C’est pourquoi, les Wicca ne pleurent pas, mais se réjouissent. »
« Paix, joie et amour au monde. »

Bénissez la nourriture qui sera votre repas

Seigneur de la vigne,
Dame des fruits et des graines,
nous vous remercions pour votre générosité.
Soyez bénis.

Que manger le jour de Mabon

C’est le bon moment pour déguster une pissaladière, une soupe à l’oignon.
Des chips de maïs
Des châtaignes grillées, des frites de potiron
Des omelettes de champignons
Une tarte aux pommes
Une bière, ou un bon cidre
Bonne fête

Kaly